Sélectionner une page

Quel est le cycle de vie d’un produit ?

Pour les designers, l’esthétique est définitivement importante pour susciter l’intérêt des gens à utiliser le produit. Cependant, le rôle du designer va au-delà de cela. En effet, la conception d’un produit commence au début de son cycle de vie, elle a donc une influence sur ce qui arrivera au produit dans le futur. Chaque produit a un cycle de vie. Ce dernier peut être décomposé en plusieurs phases : la phase de production, la phase de consommation et la fin de vie. Pour le concepteur, chacune de ces phases soulève des questions telles que « quels matériaux et techniques de fabrication sont utilisés pour fabriquer le produit » ou « comment le consommateur utilise-t-il le produit » ou « que se passera-t-il lorsque le produit sera mis au rebut ».

L’importance de la fin de vie d’un produit

Lorsque nous voulons concevoir un produit qui a un faible impact sur l’environnement, il est essentiel de penser à ce qui se passe en fin de vie du produit. Il s’agit de la phase où le produit est en fin de vie utile, ou plus communément quand le produit devient un déchet. Il est important de donner au consommateur les moyens de se débarrasser de manière plus responsable des produits qu’il utilise, et cela commence dès la phase de conception.

Développer un cycle de vie circulaire

L’ éco conception va à l’encontre de la conception de produits qui sont jetés après une seule utilisation et qui sont généralement incinérés en fin de vie. Les produits éco-conçus vont de pair avec la conception de produits durables, ils répondent à des questions telles que « Comment pouvons-nous trouver des moyens pour qu’en fin de vie, ils deviennent une ressource pour fabriquer de nouveaux produits ». Cela revient à s’efforcer de concevoir des produits qui ont un cycle de vie plus circulaire, suivant ainsi un principe d’économie circulaire. Les stratégies qui peuvent être appliquées pour développer des produits éco-conçus visent à prolonger ou à fermer le cycle de vie des produits.

La différence entre la fermeture et l’extension du cycle de vie d’un produit

Fermer le cycle de vie d’un produit signifie utiliser des matériaux qui peuvent être facilement recyclés et dont on peut extraire des matières premières secondaires précieuses, utilisées pour fabriquer de nouveaux produits (1. Conception pour le recyclage). Lorsque les matériaux utilisés sont biodégradables, le produit s’inscrit dans le cycle biologique, au lieu d’un cycle technique qui comprend un recyclage mécanique. La biodégradabilité est la capacité du matériau à être dégradé par l’activité biologique (2. Conception pour la biodégradabilité). Prolonger la durée de vie d’un produit signifie concevoir des produits qui dureront plus longtemps et ne se briseront pas facilement, contrairement à l’obsolescence prévue. Les produits durables peuvent être réutilisés plusieurs fois (3. Conception en vue de la réutilisation). En outre, une durée de vie prolongée peut également signifier des produits faciles à démonter et à remonter et donc conçus pour être réparés (4. Conception pour la maintenance). Bien entendu, les produits à durée de vie prolongée peuvent également être recyclés et ont donc un cycle de vie fermé.

Vous trouverez ci-dessous quatre exemples que j’ai sélectionnés pour présenter des produits d’éco-conception.

1. Conception pour le recyclage

Un exemple en est InterFace Net-Works (http://net-works.com/), un programme qui se procure des filets de pêche dans les zones côtières pour nettoyer les océans et les plages tout en créant des opportunités financières pour les personnes des communautés pauvres et en servant de source pour créer du fil recyclé pour les tapis d’Interface. Interface a également une mission exemplaire de zéro déchet, en minimisant la production de déchets pendant la production et la post-consommation, en introduisant des programmes de reprise pour recycler autant que possible leurs anciennes dalles de tapis pour en faire de nouvelles. https://www.interface.com/APAC/en-AU/campaign/climate-take-back/Climate-Take-Back-en_AU

2. Conception pour la biodégradabilité

Un exemple de conception de la biodégradabilité consiste à concevoir des produits fabriqués avec des biopolymères, qui seront décomposés dans des conditions industrielles ou biologiquement par des micro-organismes, tels que des bactéries et des champignons. Les résultats de cette décomposition sont des sous-produits naturels tels que des gaz (CO2, N2), de l’eau, de la biomasse et des sels inorganiques. Rodenburg biopolymers développe Solanyl (http://biopolymers.nl/biopolymers/#solanyl), un polymère fabriqué à partir de matières premières abondantes localement, de pelures de pommes de terre issues de la production de frites et d’autres produits à base de pommes de terre. Le Solanyl se biodégrade dans le sol et peut être utilisé comme nutriment par les micro-organismes. Il convient donc aux produits qui peuvent se retrouver dans le sol par erreur (sacs en plastique, couverts jetables, pièces de monnaie de festival) et aux produits qui se dissolvent délibérément pendant l’utilisation (protège-racines, clips pour plantes, gobelets de rempotage).

 3. Conception pour la réutilisation

Dans cette section, j’ai sélectionné la société finlandaise RePack (https://www.originalrepack.com/) qui développe un emballage de livraison réutilisable et retournable qui peut être utilisé pendant au moins 20 cycles. Les emballages RePack sont disponibles en 3 tailles différentes où vous pouvez insérer votre marchandise, la sceller et l’expédier au destinataire. Une fois reçu, le sceau et les marchandises sont retirés, et le RePack vide est simplement plié en format lettre et retourné pour être réutilisé. Ce service de réutilisation est gratuit pour le consommateur. RePack reprend l’emballage, le vérifie, le nettoie et le redistribue.

 4. Conception pour la maintenance

Dans le cas de la société Gerrard Street (https://gerrardstreet.nl/), vous n’achetez pas de casque, mais un service d’écoute de musique en déplacement sous forme d’abonnement. Vous pouvez facilement commander vos écouteurs sur leur boutique en ligne, les recevoir à la maison et les utiliser autant que vous le souhaitez. En cas de panne, vous pouvez facilement commander un module de remplacement et le recevoir dans votre boîte aux lettres. Une enveloppe de retour pour le module endommagé est incluse. Vous n’avez pas à payer de frais supplémentaires pour la réparation.

Pour vous aider à développer des produits éco-conçus, des « sprints d’éco-conception » sont en cours d’élaboration. Ils s’inspirent des sprints de design, un processus utilisant des exercices de réflexion sur le design dans le but de réduire le risque lors de la mise sur le marché d’un nouveau produit. Le processus permet de définir clairement les objectifs, de valider les hypothèses et de décider d’une feuille de route pour le produit avant de commencer le développement. Si vous êtes à Berlin, la Learning factory organise des sprints d’éco-conception pour les particuliers comme pour les organisations, que vous pouvez consulter ici https://ecodesignlearningfactory.com/. Pour en savoir plus sur les principes de l’éco-conception, l’Agence fédérale allemande de l’environnement dirige l’initiative Eco Design Circle https://www.ecodesigncircle.eu/about-ecodesign qui compile des ressources utiles pour soutenir le développement de produits d’éco-conception. Pour consulter d’autres exemples de produits d’éco-conception, le prix fédéral allemand de l’éco-conception 2018 (https://bundespreis-ecodesign.de/en/index.html) récompense les meilleurs produits qui suivent les principes de l’éco-conception.     Autres sources: https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/21681015.2016.1172124 https://idz.de/en/projects/ecodesignfuerkmu.html https://www.umweltbundesamt.de/themen/wirtschaft-konsum/produkte/oekodesign https://www.econcept.org/language/de/ http://ec.europa.eu/growth/industry/sustainability/ecodesign_en https://www.core77.com/Sustainable-Design http://guides.library.illinois.edu/c.php?g=347670&p=2344606 https://www.eup-network.de/background/ecodesign-directive/ https://www.ecodesignkit.de/home-willkommen/

Innovation pour réduire les déchets du packaging

Innovation pour réduire les déchets du packaging

Étude de cas: quels types de business models permettent de prévenir les déchets dans l'industrie des emballages plastiques   1. Les acteurs impliqués dans la chaîne de valeur des emballages plastiques Comme vous le savez peut-être déjà, les grandes marques, les...

lire plus
Comment concevoir des emballages durables?

Comment concevoir des emballages durables?

Ce qu'il faut prendre en compte lors de la conception d'emballages écologiques, en adoptant une approche fondée sur le cycle de vie. Les fruits ont leur propre "emballage" protecteur. La peau des citrons, oranges ou autres agrumes est rugueuse, elle protège des chocs,...

lire plus